slogan - fil conducteur d'une Com'responsable

Visuelle se lance au défi

29/05/2020

background

8 semaines, 40 dessins…

Un beau défi, une belle aventure, l’occasion de me remettre au dessin « spontané ». Chaque jour vers 16h30, je m’impose de trouver un sujet qui m’inspire et de l’illustrer.

Tout est parti d’une montée de « sang » en voyant ma voisine pulvériser ses allées…

Il faut dire que nous n’avons pas les mêmes valeurs. Et en confinement, ce n’est pas top pour se défouler… donc je me suis mise à dessiner pour «canaliser » mon énergie et tout est parti de là… Comme quoi il y a du bon qui sort de chaque chose… Résilience... 😉

Parfois ce fut simple, une info qui passait et l’idée était toute trouvée, parfois ce fut plus compliqué. Le dessin, je le fais directement à la souris, une contrainte de plus, je ne fais aucun croquis préalable, je pose ma souris et j’essaie, en un temps records - le souper c’est à 18h chez nous - de mettre mon esquisse en ligne. Deux réseaux au départ (Facebook/ Linkedin), une façon de tester l’impact et de cibler le type des profils en ligne, puis Instagram, mais là j’avoue c’est pour tester la plateforme.

Un objectif, d’apporter mon soutien aux initiatives, entrepreneurs qui sont sensibilisés par leur impact environnemental, partager leur projet, action au public et informer sur des sujets qui peuvent interpeller mais que personne ne cherche vraiment à approfondir.

Le résultat de tout celà est multiple :

Un super record avec plus de 3471 vues le 20/04/2020, comme quoi le « zéro déchet » et la consommation locale interpellent. J’ai démarré avec 32 vues pour le dessin de ma petite voisine et passé par des pics pour arriver à une constance de 100 vues en couverture. Sans faire aucune promotion, en partant de mon propre réseau et d’une page qui avait une moyenne de 20 vues par jour.

Le pic est de 174 vues pour la publication du 06/05/2020, mon réseau serait sensible à l’économie de la fonctionnalité. J’ai démarré avec une dizaine de vue pour une stabilisation à une petite trentaine de vues.

Conclusion : mes efforts m’ont permis de comprendre ou d’influencer le ciblage de mon réseau, de connaître son implication et ses intérêts, les interactions sont plus variables mais ont doublé voir triplé par rapport au 04/04/2020. Une chouette expérience, comme quoi le dessin est un beau conducteur pour sa communication.