Slogan : Visuelle, le fil conducteur d'une Com'durable

Check-list ☑️ pour personnaliser des objets & textiles en ligne.

23/11/2022

background

Un grand nombre de sites Internet le propose, et c’est dans l’évidence à la portée de tous.
Visuelle.be en a testé et j’ai quelques astuces à partager pour atteindre ton objectif.

COMMENT PERSONNALISER ?

Il est possible de personnaliser à l'aide d'un(e) ou plusieurs :

  • visuel(s) (composition graphique, logo, motif, etc.)
  • photo(s)
  • texte(s)
  • combiner l’ensemble.

Pour personnaliser en ligne, une application est mise à disposition. Je suis maître à bord !

COMMENT CHOISIR LE BON SERVICE ?

Je partage ci-dessous, une série de points d’attentions, non-exhaustif, qui aident à préciser l’orientation du choix du site, et de l’article à personnaliser.

Étape 1 | DEFINIR SA demande

  1. Quel est mon objectif ?
  2. Quel est mon public cible ?
  3. Quel est mon budget ?

Étape 2 | PRECISER SA demande

  1. Le type d’article
  2. La quantité
  3. Les délais
  4. La livraison (coût)

Étape 3 | S'INFORMER

➜ Au niveau du site :
  1. La proposition de personnalisation
  2. Le type d’article proposés
  3. Les moyens de paiement
  4. La langue et les horaires pour contacter le service
  5. Le type de livraison
  6. La méthode de suivi de commande
  7. La localité de l’imprimeur
  8. L’engagement environnemental
➜ Au niveau de l'article
  1. Les zones de personnalisation
  2. La quantité minimum possible
  3. La disponibilité de l’article
  4. La provenance de l’article
  5. La matière de l’article
  6. Sa durée de vie/qualité ?
  7. Son impact environnemental ?
  8. ➜ En quoi est-il un produit éco-responsable ?
    ➜ Est-il un produit biologique, naturel ou en matière recyclée ?
    ➜ Est-il est recyclable ?
À cette étape, j’ai une idée plus précise du type de site, et de l'article qui me convient.
➜ Au niveau technique

Voici quelques informations utiles, pour bien aborder la suite.

Images en Ppixels ou vectoriel

  1. Au niveau du fichier :
  2. Il existe deux façons de traiter une image graphique :
    A) En pixels ( Exemples de fichiers : .jpg, .jpeg, .bmp, .png, .gif, .tif, .tiff )
    C’est un peu comme dessiner un trait au crayon, je peux toujours gommer et rectifier, mais je ne pourrai jamais agrandir la taille de mon dessin.
    → Si j’agrandis un dessin dessiné en pixels ? La qualité va être altérée (pixelisation).
    → Si je veux un fond transparent ? Seul les fichiers .gif, .tif, .tiff permettent d’appliquer un fond transparent.
    → Exigences pour l’impression ? Le fichier doit être au minium à la taille réelle de la zone imprimée.
    B) En vectoriel* ( Exemples de fichiers : .ai, .eps, .ait, .svg, .pdf)
    C’est comme dessiner un motif à l’aide d’un fil élastique, qu’on fixe sur un textile étirable. Quand j’étire le textile, le motif se voit s’agrandir.
    → Si j’agrandis un dessin dessiné en pixels ? L’impression reste de qualité.
    → Si je veux un fond transparent ? Ce type de fichier gère la transparence.
    → Exigences pour l’impression ? Vérifier les spécificités liées à la techniques de l’impression.
    (*)REMARQUE : il est possible d’incorporer des images « pixels » dans un fichier vectoriel, cela n’augmentera en rien sa qualité. Zoomer le fichier est une astuce pour vous assurer que l'image n'est pas pixelisée.
  3. Au niveau des couleurs :
  4. Dans les étapes de conception, le choix de l'application de couleurs est dans certains cas demandée.

Images en Pixels ou vectoriel

Pour comprendre :

Il faut savoir qu’il existe plusieurs techniques d’impression, elles sont généralement bien expliquées sur le site qui propose le service.

C’est comme pour le quotidien, quand mon enfant désire personnaliser un objet :

  • Je m'informe
  • Je me rends dans un magasin spécialisé
  • J’ai plusieurs choix
Je vai trouver des feutres de couleurs indélébiles ou non, des peintures appliquables sur certains supports, etc.

Au niveau des teintes, j'ai deux options :
  • Opter pour une série de couleurs, déjà mélangées, prêtes à l'application.
  • Opter pour les couleurs de base (jaune, bleu, rouge, blanc, noir) et faire le mélange pour optenir les couleurs souhaitées.

Selon la technique d’impression, il existe aussi plusieurs applications de couleur.

► L’application de couleur nommée Quadri, CMJK ou CMJN

Cette technique mélange 4 couleurs (quadri : rouge, jaune, bleu et noir) pour reproduire toutes les nuances colorées. L’avantage de cette technique est que par son procédé, elle est plus accessible et peut être utilisée pour concevoir un seul exemplaire.
→ Ce procédé ne permet pas de reproduire avec précision une teinte, mais de s’y en approcher.

► L’application de couleur nommée PMS ou Pantone

Comme au rayon peinture de votre magasin de bricolage, ce procédé permet d’avoir une couleur identique à celle référencée sur le nuancier (Pantone). C’est une impression de qualité utilisée pour imprimer un grand nombre d’exemplaires.
→ Le rendu des couleurs est précis

► L’application de couleur nommée RGB

Ce mode de couleur est destiné à l’affichage sur écran, c’est la synthèse additive des lumières rouges, vertes et bleues.
Si vous envoyez un fichier en couleurs RGB à l’impression, s’il n’est pas refusé, il sera converti en Quadri.
→ La convertion risque de modifier les couleurs

Cependant, certains imprimeurs utilisent la technologie DTG pour l’impression textile, avec comme exigence de convertir son fichier en un profil de couleur RGB bien précis.
→ Ce procédé ne permet pas de reproduire avec précision une teinte, mais de s’y en approcher.

REMARQUE : Il faut savoir que la teinte et la matière du support influence le rendu des couleurs. Pour les textiles, un coton biologique au moins à 80% d’origine naturelle donnera un meilleur rendu des couleurs.

PRÉPARER MON FICHIER

Étape 1 | s'informer

Si je désire imprimer mon propre visuel, il est important de prendre connaissance des spécificités à tenir compte pour l’impression :
  1. Les caractéristiques du produit (zone imprimée)
  2. Le type de fichier
  3. Les couleurs
➜ Un gabarit téléchargeable est souvent mis à disposition.

Étape 2 | Valider

Je m’assure que le fichier à imprimer est conforme aux spécificités.

Voir explications ↑

JE ME LANCE

Comme tout a été préparé en amont, il est facile de suivre les différentes étapes. Les étapes peuvent varier d’un site à l’autre.

Étape 1 | PRECISER SON CHOIX

Si je désire imprimer mon propre visuel, il est important de prendre connaissance des spécificités à tenir compte pour l’impression :
  1. Modèle/ Format
  2. Dimension/ contenance
  3. Matière
  4. Couleurs

Étape 2 | PRECISER la quantitée


Étape 3 | PRECISER l’application des couleurs.

Voir explications ↑


Étape 4 | POsitionner et envoyer

Cette étape me permet de définir l’endroit où je vais apposer mon/ mes illustration(s) /design(s). Dans certains cas, j’ai plusieurs positions possibles.

➜ Selon le site, une vérification de son fichier est possible, pour s’assurer de la qualité d’impression c’est toujours rassurant.


Étape 5 | Valider la commande

POur résumer, avant de commander, je m'assure de :
▢ la conformité du fichier de mon visuel
▢ la disponibilité du produit
▢ la localité du service
▢ le moyen de paiement
Un petit plus est de contacter le service pour s’assurer que le produit est bien disponible.
Le délai de livraison est souvent indiqué avant le paiement. Pour le paiement, jusqu’ici, j’ai toujours acquitté la facture avant l’impression.
➜ Le choix d'un virement bancaire, le délai de livraison sera plus long, car le temps de la transaction entre en jeu.
Félicitation, la commande est finalisée !
J'espère que ce partage t'auras été utile.

Tu cherches un prestataire pour t'accompagner dans ta démarche ?

Que ce soit uniquement pour la conception graphique ou la personnalisation de A à Z, je te propose la solution qui répondra à la fois à tes besoins et à tes valeurs.



Evaluation de l'empreinte environnementale de cette page (eco-index) :
A
( 1,37 GES (gCO2e) - 2,026 cl eau )