slogan - fil conducteur d'une Com'responsable

Valoriser la période de confinement

04/06/2020

background

Si on valorisait les trajets vers l'école ?

Mon fils a changé d'école ce début d'année scolaire et j'avais déjà émis l'idée de profiter des jours ou je travaille à la maison pour faire les trajets à vélo.

Les excuses, on en trouve toujours, pas de casque, il pleut,...

La reprise de l'école en ce mois de juin, fut donc l'aubaine inesperée pour mettre en place ce qu'on a toujours reporté au lendemain. Achat des casques, on révise les vélos et le tour est joué !

Ce matin : Maman ! Il pleut, on ne va pas pouvoir prendre les vélos.

Ce n'était qu'un averse, on enfourche nos montures et nous voilà à la conquête d'un moment privilégié. Quinze minutes qu'on a tous les deux appréciés, qui nous ont fait du bien physiquement et mentalement en cette période "surnaturelle" de confinement. On a discuté - ... pas trop dans les côtes, s'il te plait, laisse moi respirer ! - on s'est approprié ce trajet sous un autre angle, en appréciant chaque moment, loin du confort d'un véhicule, mais avec une toute autre richesse.

Un engagement durable

Depuis plus d'un an, je travaille sur le développement de "Visuelle.be", afin de l'aborder sous un angle "durable".

Car chez nous, au quotidien, on applique une consommation plus responsable, on mange local,... Mais quand on habite au coeur d'un village, les déplacements restent un point qu'il est plus dificille à intégrer de manière "Durable". Voilà l'occasion d'appliquer ses valeurs et des les partager avec son fils dans un contexte "agréable" et bienveillant.

Et comme, c'est le premier pas qui compte, une fois qu'on l'a franchit, qu'on en a goûté les mérites, on revient plus dificillement en arrière.

Je suis donc prête à tenir mon engagement et à valoriser le trajet école/ domicile en optant pour le vélo.

Le télétravail a ses avantages et ses inconvénients

Il faut bien avouer que le télétravail est un confort, mais on bouge beaucoup moins, la dynamique est différente et le confinement me prive de la seule activité qui me permettait de me "décharger" : l'improvisation !

Effectivement, j'ai décidé début 2019 de sortir de mon confort en suivant des ateliers d'improvisation chez Improvise.be. Il est vrai que l'Improvisation me demande beaucoup de ressources - je suis un profil MBTI de type INTP - mais ça me fait un bien fou !

Les trajets à vélo sont donc une ressource pour me défouler, il y a que de bonnes choses à tirer de cette initiative !

Vous aussi, vous êtes désireux de changements ?
Vous engager dans une communication durable vous tente ?